Fisio Taddeo: Kinésithérapie pour les Artistes de la Scène

Soy Luna. Paris 2018

Salut!

Ceux qui me suivez, vous aurez déjà vu que j’étais à Paris pour le boulot le dernier weekend, au Zénith pour le spéctacle Soy Luna de Disney. C’était la troisième fois que j’ai travaillé avec Encore Productions et indirectement avec la productrice espagnole Sold Out, qui gérait les tours européens de Violetta! et maintenant, celle de Soy Luna.

Le weekend s’est très bien passé et même si j’ai eu beaucoup de travail, il n’y a pas eu des grosses interventions à réaliser… Il faut dire que équipe technique et artistique, se relâchaient quand ils ont vu qu’ils pouvaient se communiquer avec nous en espagnol, pour exprimer les problèmes qu’ils avaient pendant cette tournée. Le truc c’est que à chaque ville, ils ont un service de kinésithérapie différent, et à chaque fois on leur fait un bilan différent et un nouveau traîtement sans prendre en considération ce qui a été fait précédemment et sans savoir ce qu’il va faire le kiné postérieur.

C’est pour ça, que je suis surpris qu’on prenne des mésures pour embaucher des kinésithérapeutes pour le bon déroulement des spéctacles, mais on ne prend pas en compte le suivi des artistes pour traîter des possibles blessures et les prévenir. Évidemment, il faudrait commencer avec ça, dès le 1er jour de répétitions de la tournée… Ou au moins, dès le 1er jour des spéctacle. C’est facile de trouver sur internet, des vidéos de ce spéctacle de Disney, avec des chûtes de la protagoniste en faisant du patinage et en se causant des entorses de cheville. Les artistes sont soumis insconsciemment à des risques innégotiables pour le bien être du corps.

Récemment, j’ai partagé sur facebook un autre spéctacle qui prend un kiné en tournée, sans bouger au tant des masses de monde et d’argent. C’était le cas de Marc Pujo avec le Théâtre du Soleil, en tournée à New York. Pour ça, nous demandons des kinés présents dans les équipes techniques qui partent en tournée et dans les répétitions… Et pas seulement dans les spéctacles théatrales, mais aussi en tournées musicales. Ça me fait penser à l’étude que mes copains de Médecine des Arts, Mathieu Spencer e Isia Smieszchalska, ont presenté (il y a 6 ans) sur la rélation entre les douleures chez les musiciens et les voyages. Voici le lien du résultat de son étude:

Santé et musique!

Tagged on: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *